Baux commerciaux

Repreneur du bail commercial

Clause d’agrément du repreneur du bail commercial

Cette clause a pour objet de soumettre la cession du bail commercial à l’agrément préalable de l’acquéreur par le propriétaire. Elle ne doit pas autoriser pour autant le propriétaire à refuser l’acquéreur sans raison valable.

Acceptation tacite du repreneur par le bailleur

Le locataire qui n’a pas effectué la formalité d’agrément conformément au bail commercial, peut tenter de prouver que le bailleur a accepté tacitement et sans équivoque la cession du bail (Cass. Com. 4.1.1965).

Exemples de preuve insuffisante de l’acceptation non équivoque du bailleur

Ne suffit pas à prouver l’acceptation non équivoque du repreneur par le bailleur :

  • l’acceptation de sommes d’argent par le bailleur ne suffit pas (Cass civ 3, 29 4 1969)
  • une offre d’accord amiable qui n’a pas abouti.

Preuve de l’acceptation non équivoque du bailleur

Suffit à établir l’acceptation non équivoque du bailleur :

  • l’autorisation donnée au repreneur de faire des installations par Gaz de France.

Licéité de la clause exigeant l’autorisation expresse et écrite pour toute cession de bail commercial

La clause exigeant l’autorisation expresse et écrite pour toute cession de bail est licite.

Néanmoins, si le bailleur refuse sans fondement son accord, le locataire peut saisir les tribunaux pour se faire autoriser à céder le bail commercial.

Refus d’agrément par le bailleur du repreneur du bail commercial

Motifs de refus d’agrément par le bailleur acceptés par les tribunaux

Les tribunaux reconnaissent que le bailleur :

  • Insolvabilité notoire du repreneur
    CONSEIL PRATIQUE: Vérifier l’état des créances et l’endettement sur infogreffe.fr, documents officiels des greffes des tribunaux de commerce, contrôler notamment que les organismes publics (URSSAF, TRESOR PUBLIC) ou des créanciers privés n’ont pas déjà inscrits des privilèges élevés.
  • L’activité du repreneur n’est pas compatible avec le bail commercial et nécessite un accord du bailleur dans un avenant, ce que celui-ci refuse.
  • Cession du bail sans le fonds de commerce, alors que le bail commercial rend la cession du fonds de commerce obligatoire.

Refus d’agrément du repreneur par le bailleur sans motifs légitimes

Une lettre de mise en demeure par avocat peut permettre d’interpeller le bailleur et l’interroger sur les motifs de son refus d’agrément du repreneur potentiel du bail commercial.

En cas de refus persistant du bailleur de donner son agrément, il convient de mandater un avocat pour qu’il engage une procédure devant le juge des référés.

Dans la même rubrique

Rétractation/Droit Option de l’Offre de renouvellement

Rétractation possible avant la signature du nouveau bail commercial Le bailleur ne peut pas rétracter le congé, mais il peut, après avoir offert le renouvellement, rétracter l'offre de renouvellement contenue dans le congé, avant qu'un nouveau contrat de bail...

Loyers commerciaux impayés

La rupture d’un bail commercial en cas de loyers impayés Parfois, le locataire d'un bail commercial arrête de payer son loyer. Comment doit réagir le propriétaire, dans cette situation qui le pénalise financièrement au plus haut point? Sur quelle loi peut-il s'appuyer...

Résiliation : absence de clause de garantie dans la cession

Cession du bail commercial sans clause de garantie et de solidarité Obligation de reproduction de clause de garantie dans l'acte de cession du bail commercial Lorsque le locataire d'un bail commercial cède son bail, contenant une clause de garantie et de solidarité,...

Résiliation : absence de caution bancaire dans la cession

Cession de bail : Absence de production d'une caution bancaire exigée par le bail Licéité de la clause conditionnant l'accord du bailleur à la cession à une caution bancaire par le locataire Une clause du bail commercial peut subordonner l'accord du bailleur à la...

Résiliation du bail cédé sans accord du bailleur

Résiliation judiciaire du bail commercial pour cession sans l'accord du bailleur L'absence d'accord du bailleur à la cession cause de résiliation du bail Le locataire qui cède son bail commercial sans l'autorisation du bailleur, alors que le bail commercial l'exige,...

Bail Commercial: Limitations des Dettes Solidaires

Est-ce que l'ancien locataire doit les indemnités d'occupation et les réparations ? La clause de solidarité du bail commercial doit prévoir le paiement des indemnités d'occupation et des réparations locatives pour que le propriétaire bailleur ait le droit de les...

Les baux commerciaux en pratique

Conseil en matière de Baux commerciaux Analyse du projet de bail commercial AVANT signature La rédaction d'un bail commercial laisse une grande liberté aux parties pour organiser leur relation contractuelle. Il est INDISPENSABLE de faire analyser par un juriste...

Incendie : responsabilité du sous-locataire

Responsabilité du sous-locataire Le sous-locataire est responsable de l'ensemble des dommages de l'incendie apparu dans la partie sous-louée. Selon l'article 1733 du code civil, le locataire est présumé être responsable de l'incendie dans les locaux commerciaux loués....

Divorce et bail commercial

Celui qui garde le bail commercial n'a pas besoin de l'autorisation du propriétaire-bailleur Un couple de commerçants divorcent. Ils étaient co-titulaires d'un bail commercial, qui a été attribué dans le cadre de la liquidation du régime matrimonial à l'un des époux...

Loyers impayés et Cessions successives du bail

Non paiement de loyer, que faire ? Qui paye les loyers impayés en cas de cessions multiples du bail commercial ? Quelle est la procédure pour non paiement de loyer ? Est-ce que celui qui a vendu le fonds de commerce peut se voir réclamer le loyer impayé par le...

Dépôt de garantie du bail commercial

Fonction du dépôt de garantie versé au moment de la signature du bail commercial Le dépôt de garantie est destiné à garantir (en partie) au bailleur le paiement au moment de la restitution des locaux commerciaux: loyers impayés, charges impayées, réparations,...

Congé d’un bail dérogatoire devenu commercial

Congé d'un bail dérogatoire expiré devenu un bail commercial Un bail dérogatoire a été signé entre locataire et propriétaire. A l'expiration du délai légal du bail dérogatoire, le locataire reste dans les lieux en exploitant son fonds de commerce. Le nouveau bail est...

Cession du bail obligatoire devant notaire

Quelles sont les effets d'une cession de bail sans notaire en violation du bail ? Licéité de la clause qui impose un acte notarié pour la cession du bail. Le contrat de bail commercial peut imposer que l'acte de cession de bail commercial soit conclu sous forme d'acte...

L’ancien locataire commercial doit-il payer les dettes ?

Le propriétaire peut-il poursuivre l'ancien locataire commercial? Oui, s'il existe une clause de solidarité dans le bail commercial, créant une solidarité entre celui qui cède son bail commercial et celui qui devient le nouveau locataire commercial. Il existe un...

Posez votre question

Nous répondrons avec plaisir par écrit ou par téléphone dans la journée (max. 2 jours).