Résidence de tourisme et étudiante

Équipements pour le classement de la résidence de tourisme

Le propriétaire des équipements nécessaires au classement en résidence de tourisme

Thème : équipements et services pour le classement de la résidence de tourisme.

Solution : les équipements et services nécessaires au classement de la résidence de tourisme doivent être mis à disposition dans des conditions favorables.

En bref : la personne qui a pris l’initiative de la création d’une résidence de tourisme et qui reste propriétaire d’équipements et de services nécessaires au classement doit les mettre à la disposition de l’exploitant dans des conditions favorables.

Nom de l’exploitant : SCI Mont Rond.

Nom de la résidence : La Turra.

Type de résidence : ski

Indemnité d’occupation : 46.666 euros (au profit du propriétaire des équipements)

Modalités de calcul : appréciation de la commercialité de chaque équipement séparément, fixation de la valeur selon les aménagements et la fréquentation, abattement du taux de rendement du fait de la saisonnalité de l’activité, abattement supplémentaire pour précarité.

Titre I : l’accès aux équipements et services

Point 1 : la personne qui prend l’initiative de la création d’une résidence de tourisme avec un certain classement et qui reste propriétaires des équipements et services nécessaires au classement doit les mettre à la disposition de l’exploitation dans des conditions favorable.

Extrait : « La société MONT ROND a vendu les appartements de l’immeuble comme étant affectés à l’exploitation d’une résidence de tourisme, de façon à permettre aux acquéreurs de bénéficier d’une défiscalisation de leur investissement. Dès lors, les équipements nécessaires pour que le bâtiment puisse relever de la qualification de résidence de tourisme 4 étoiles doivent nécessairement être mis à la disposition de l’exploitant, soit à titre gratuit dans le cadre d’un prêt à usage, soit à des conditions financières très favorables, permettant au propriétaire de percevoir des redevances couvrant les impôts et charges. » Point 2 : les frais d’accès demandés à l’exploitant doivent être orientés vers les coûts. Extrait : « [U]ne résidence de tourisme doit disposer d’un espace de réception et salon d’animation. En conséquence, la société MONT ROND ne peut prétendre à percevoir une indemnité d’occupation dont le montant serait supérieur à celui des charges et taxes affectant le lot en question. »

Titre II : l’indemnité d’occupation

Point 1 : En vue de fixer l’indemnité d’occupation de différents locaux au sein de la résidence, il faut tenir compte de l’intérêt commercial de chacun de ces locaux et du taux de rendement attendu

Extrait : « Concernant le montant de l’indemnité d’occupation, l’appelante produit deux attestations… Concernant le bar, ses fenêtres donnent sur la voie publique, il est doté de tous les équipements propres à cette activité, et peut ainsi tout à fait permettre une activité commerciale classique. Toutefois, même s’il est accessible depuis l’extérieur, il n’a jamais eu véritablement de clientèle extérieure, faute d’enseigne visible de loin ou d’une terrasse extérieure. Son salon supérieur ne présente qu’un intérêt commercial bien moindre, car peu accessible et utilisable en réalité que par les seuls résidents. Quant à la salle de réception, elle est aveugle et ne peut donc être utilisée qu’à des moment particuliers, comme des pots d’accueil, mais non en permanence. La salle de fitness quant à elle dispose d’une ouverture sur l’extérieur, mais son aménagement est très sommaire. Enfin, des places de parkings, aveugles ont été transformées en vestiaire pour la piscine. Il en résulte que seule la pièce principale du bar a une valeur significative à l’inverse des autres pièces. Dans ces conditions, la surface de ces locaux, de 262 m2 doit être largement pondérée, et ne sera retenue que pour 150 m2, pour une valeur au mètre carré, compte tenu des faibles aménagements, de la situation d’intégration dans une résidence, où la clientèle extérieure n’est pas incitée à venir, qui sera retenue à hauteur de 2.000 euros le mètre carré. Par ailleurs, le taux de rendement retenu par les évaluateurs, de 5 à 6% l’an du capital investi, est surévalué, s’agissant d’une station ne fonctionnant réellement que l’hiver, soit 4 mois par an. Il ne sera appliqué qu’un taux de 4%. Enfin, en l’absence de bail, il convient d’appliquer un abattement pour précarité de 20 %. L’indemnité d’occupation sera fixée de la manière suivante : (150 m2 x 2.000 euros x 4 % x 80% ), soit 9.600 euros par an, outre les places de parking. La Cour trouve dans le dossier les éléments suffisants pour fixer l’indemnité d’occupation totale à la somme de 10.000 euros par an, soit au 01/12/2011 au 31/07/2017, la somme de 46.666 euros. »

Référence : Cour d’appel de Chambéry, 11 décembre 2018, RG n°17/01064

Dans la même rubrique

Sous-location d’une résidence défiscalisée

La sous-location de locaux commerciaux nécessite l'autorisation du bailleur La condition de l'autorisation du bailleur dans le cadre d'une sous-location de locaux commerciaux Conformément à l'article L145-31 du code de commerce : « Sauf stipulation contraire au bail...

Résidences de tourisme : l’agent immobilier condamné

L'agence immobilière doit alerter ses clients sur les risques Résidence de tourisme et Agence immobilière : obligation d'information et de conseil Dans un arrêt du 8 février 2018, la troisième chambre civile de la Cour de cassation a rappelé qu'une agence immobilière,...

Achat résidence de tourisme Vente annulée

Annulation vente pour tromperie Annulation de la vente d'un appartement défiscalisé pour dol Résumé : L'acheteur d'un appartement dans une résidence défiscalisée trompé par une simulation financière trompeuse obtient l'annulation d'une vente immobilière, du prêt et du...

Résidence de tourisme : un bail de 9 ans ferme

Résidence de toursime : absence de résiliation triennale du locataire commercial 1°) Une durée de 9 ans sans exception (L'article L. 145-7-1 du code de commerce est d'ordre public) La durée du bail commercial d'une résidence de tourisme est obligatoirement de 9 années...

Résidence de tourisme : résiliation par le locataire

Le promoteur d’une résidence de tourisme peut-il demander le remboursement de l’aide au démarrage si le locataire résilie le bail plus tôt que prévu ? Voici l’analyse d’un cas concret, par notre spécialiste du droit immobilier. Absence de garantie de loyers sur 9 ans...

Résidence de tourisme : résiliation du bail par l’exploitant

Résidence de tourisme: locataire n'a pas le droit de résilier le bail commercial après 3 ans De nombreux propriétaires en résidence de tourisme ont la surprise de recevoir de l'exploitant une lettre de résiliation de contrat de bail commercial. Des groupes...

Résidence : Renonciation à l’indemnité d’éviction

Est-ce que les contrats signés au moment de la signature du bail commercial d'une résidence de tourisme peuvent faire renoncer le locataire à son indemnité d'éviction en cas de non renouvellement du bail ? Action collective de trois bailleurs propriétaires d'une...

Résidence de tourisme : Récupérer les loyers impayés

Que doit faire le propriétaire bailleur en cas de loyers impayés en résidence de tourisme ? Résidence de tourisme ou résidence étudiante: Un propriétaire bailleur est parfois confronté à son pire cauchemar : le locataire exploitant la résidence  arrête de payer son...

Résidence de tourisme : qui paye les frais d’accueil ?

Les copropriétaires d'une résidence de tourisme sont-ils obligés de payer les frais de réception ? Résumé Les copropriétaires qui gèrent eux-mêmes leur lot n'ont pas à payer pour les frais de réception et d'accueil au rez-de-chaussée. Il s'agit d'un service et non...

Résidence de tourisme : nouvelles règles applicables

Résidence de tourisme : la réponse ministérielle rappelle les règles légales Le ministre rappelle l'information obligatoire du futur acheteur en résidence de tourisme, dont le bien sera soumis au statut contraignant des baux commerciaux et notamment du paiement d'une...

Résidence de tourisme : mensonges pré-contractuels

Ex. 1 : Indemnisation de la perte locative et du préjudice moral Thème : litige relatif à l’information précontractuelle. Solution : le vendeur des lots et l’intermédiaire en charge de leur commercialisation ont engagé leur responsabilité en n’avertissant pas...

Résidence de tourisme : l’exploitant et les parties communes

Résidence de tourisme : l'exploitant condamné pour utilisation des parties communes Thème : utilisation sans autorisation des parties communes par l'exploitant de la résidence de tourisme Solution : le syndicat des copropriétaires peut opposer le règlement de...

Résidence de tourisme : gestion de patrimoine condamnée

Violation de l'obligation d'information et investissement en résidence de tourisme : une société de gestion de patrimoine condamnée Sur le conseil d'une société en gestion de patrimoine, une cliente décide de souscrire à une opération de défiscalisation en réalisant...

Résidence de tourisme : condamnation du promoteur-vendeur

Résidence de tourisme : une décision extra-ordinaire En bref: Condamnation sur le manquement à l'obligation précontractuelle d'information, Le fondement de l'article 1147 du code civil et de l'article L.111-1 du code de la consommation, subsidiairement sur le...

Résidence de tourisme : baisse des loyers, conseils

Comment le copropriétaire bailleur peut-il s'opposer à la baisse des loyers ? Les exploitants de résidence de tourisme renégocient de plus en plus souvent à la baisse les loyers. Cette baisse des loyers proposées par l'exploitant se produit dans les ¾ des cas au...

Posez votre question

Nous répondrons avec plaisir par écrit ou par téléphone dans la journée (max. 2 jours).